Minimiser Au sujet de la Charte

Suite à la Conférence UNISPACE III qui s'est tenue en juillet 1999 à Vienne, en Autriche, les agences spatiales européenne (ESA) et française (CNES) ont fondé la Charte Internationale "Espace et Catastrophes Majeures", que l'Agence spatiale canadienne (ASC) a signée le 20 octobre 2000.

Depuis lors, les agences suivantes sont devenues membres de la Charte :

  • Septembre 2001

    L'Administration océanique et atmosphérique des Etats-Unis (NOAA) et l'Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO)

  • Juillet 2003

    L'Agence spatiale argentine (CONAE)

  • 2005

    Le Centre d'études géologiques des Etats-Unis (USGS)

  • Février 2005

    L'Agence spatiale japonaise (JAXA)

  • Novembre 2005

    L'Agence spatiale du Royaume-Uni (UKSA) associée à DMCii

  • Mai 2007

    L'Administration spatiale de la Chine (CNSA)

  • Octobre 2010

    Le Centre aéronautique allemand (DLR)

  • Juillet 2011

    L'Institut coréen de recherche aérospatiale (KARI)

  • Novembre 2011

    L'Institut brésilien de recherche spatiale (INPE)

  • Juillet 2012

    L'Organisation européenne pour l'exploitation de satellites météorologiques (EUMETSAT)

  • Mai 2013

    Agence spatiale fédérale russe (ROSCOSMOS)

  • avril 2016

    Agencia Bolivariana Para Activadades Espaciales (ABAE)

La Charte internationale vise à offrir un système unifié d'acquisition et de livraison des données satellites dans les cas de catastrophes d'origine naturelle ou humaine par l'entremise d'utilisateurs autorisés. Chaque agence membre s'est engagée à fournir des ressources à l'appui de la Charte et contribue ainsi à atténuer les répercussions de telles catastrophes sur la vie des gens et la propriété.

La Charte Internationale est officiellement entrée en vigueur le 1er novembre 2000.

Documents:

Brochure de la Charte (pdf, 20.1 Mb)

Brochure de le Charte