Minimiser Activer la Charte

Plusieurs mécanismes permettent d'activer la Charte. L'activation directe est basée sur une liste pré-définie d' "Utilisateurs Autorisés" (AU), qui sont principalement les organismes de protection civile des pays d'où sont issues les agences membres de la Charte. En cas d'urgence, les AU déclenchent la Charte, soit pour leur propre pays, soit pour un pays avec lequel ils coopèrent.

Depuis sa création, la Charte s'est attachée à élargir continuellement le nombre de ses bénéficiaires. Notamment, la collaboration avec UNITAR/UNOSAT (United Nations for Training and Research Operational Satellite Applications Programme) et UN OOSA (United Nations Office for Outer Space Affairs), permet l'activation de la Charte pour le compte d'agences de l'ONU présentes dans de nombreux pays sinistrés. De plus, un accord avec l'initiative Sentinel Asia, un réseau régional de réponse aux urgences basé sur l'observation de la terre, permet de déclencher dans 32 pays de la zone d'Asie/Pacifique.

L'Accès Universel

Fortes d'une décennie de succès, les agences spatiales signataires de la Charte Internationale ont décidé de renforcer sa contribution à la gestion de crises mondiales en adoptant le principe d'Accès Universel, qui consiste à élargir le réseau d'Utilisateurs Autorisés. Ainsi, tout organisme national de protection civile pourra soumettre une demande d'accès direct à la Charte en cas de catastrophe sans nécessairement être membre de la Charte, mais dans le respect des procédures mises en place. Une procédure permet aujourd'hui à toute autorité nationale souhaitant bénéficier de la Charte d'être enregistrée comme Utilisateur Autorisé. Les démarches et conditions sont expliquées dans la Brochure d'Information sur l'Accès Universel à la Charte disponible avec le Formulaire d'Enregistrement.

AUs

Carte montrant les pays (en bleu foncé) ayant un accès direct à la Charte en novembre 2017: Algérie, Argentine, Australie, Biélorussie, Bolivie, Brésil, Canada, Chili, Chine, Colombie, République dominicaine, Inde, Équateur, El Salvador, Guatemala, Irak, Japon, Corée, Malawi, Myanmar, Nouvelle-Calédonie, Nigeria, Norvège, Pakistan, Russie, Sri Lanka, Suisse, Turquie, Emirats Arabes Unis, États-Unis, Uruguay, Venezuela et les pays de l'Union européenne. Aujourd'hui, l'accès universel permet aux utilisateurs nationaux de 59 pays de soumettre directement des demandes d'urgence en tant qu'utilisateurs autorisés. En outre, la Charte collabore avec Sentinel Asia, un réseau régional d'intervention d'urgence basé sur l'observation de la Terre dans 28 pays (91 organisations nationales) et 15 organisations internationales et avec UNITAR / UNOSAT et UNOOSA, actifs dans de nombreux pays et pouvant soumettre des demandes. soutenir les organismes de secours nationaux des Nations Unies. Tous les pays du monde peuvent bénéficier de la Charte par l'un des moyens décrits ci-dessus. Depuis 2000, 561 catastrophes ont été couvertes dans 121 pays du monde.

Étapes du processus

L'illustration suivante représente le processus qui est déclenché lorsqu'on fait appel à la Charte. En débutant par l'Utilisateur Autorisé (en bas, à gauche), déplacez votre souris pour suivre les diverses étapes du processus et obtenir une brève description de chacune de ces étapes. Pour plus de renseignements, cliquez sur l'étape.

Un Utilisateur Autorisé (AU) dispose d'un numéro unique afin de mobiliser l'espace et les ressources au sol associées. Les membres de la Charte se coordonnent afin de centraliser les données et les informations sur le désastre.

Un opérateur disponible 24 heures/24, 7 jours/7 (OP) reçoit l'appel, valide l'identité du demandeur et vérifie que le formulaire de demande pour les utilisateurs envoyé par l'AU est rempli correctement.

L'OP transmet l'information à l'Ingénieur d'Astreinte (IA). Ce dernier analyse la demande ainsi que l'étendue de la catastrophe avec l'AU et prépare le PAA (Plan d'Acquisition d'images ou d'images d'archives) selon les ressources satellites disponibles.

L'acquisition des données et leur livraison se fait selon un système d'urgence et le Chef de Projet, qualifié pour interpréter ces données, assiste l'utilisateur tout au long du processus.

 

Utilisateurs Autorisés (AU)

Authorized User (AU)
  • Il s'agit d'organismes de protection civile, de secours, de défense ou de sécurité des pays qui peuvent faire appel aux services de la Charte.
  • Ils sont reconnus comme étant des organismes associés à la Charte.
  • Ils ont en leur possession un numéro de téléphone unique.
 
Exceptionnellement, le Conseil directeur permet à certaines organisations avec qui les agences et partenaires de la Charte coopèrent de faire des demandes de données.
 

Opérateur 24/24 (OP)

On-Duty Operator (ODO)
  • Disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
  • Reçoit les appels pour les demandes d'images et de données satellites.
  • Détermine si le demandeur est un AU.
  • Obtient l'information requise et confirme celle-ci auprès de l'AU.
  • Transmet l'information à l'Ingénieur d'Astreinte (IA).
  • Communique avec l'IA dans l'heure qui suit.
 

Ingénieur d'astreinte (IA)

Emergency On-Call Officer (ECO)

 

  • Disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, il traite l'information transmise par l'OP.
  • Vérifie la validité de la demande de données sur la catastrophe.
  • Détermine les ressources satellite les plus opportunes et appropriées et élabore un plan préliminaire.
  • Obtient l'approbation de l'utilisateur.
  • Elabore le PAA (plan d'acquisition d'images ou d'images d'archives).
  • Requiert les ressources des agences spatiales appropriées.
  • Verse au dossier toute information pertinente.
  • Transmet le dossier au Chef de Projet.
  • Informe les agences spatiales du statut de leurs ressources spatiales.

Membres (agences spatiales)

Members (Space Agencies)
  • Planifient l'acquisition des images suivant la demande présentée par l'IA.
  • Résolvent tout conflit et suggèrent d'acquérir d'autres données au besoin.
  • Programment les satellites afin d'acquérir les données demandées.

Valeur ajoutée

Space Resources (Satellites)
  • Une fois les données acquises, elles sont traitées pour en obtenir des images.
  • Un spécialiste traite et interprète les images sur la zone touchée par le désastre. Il transmet les résultats à l'Utilisateur Final.

Chef de Projet

Project Manager (PM)
  • Est désigné par le Secrétariat exécutif quand la Charte est activée.
  • Est disponible pendant les heures normales de travail.
  • S'assure que les données sont transmises à l'Utilisateur Final.
  • Confirme l'exactitude des données fournies à l'Utilisateur Final.
  • Peut interpréter les données.
  • Coordonne, quand il le faut, la livraison de produits et d'informations à valeur ajoutée.
  • Verse au dossier un rapport présenté au Secrétariat exécutif de la Charte.

Les différents mécanismes d'activation de la Charte

Plusieurs mécanismes permettent d'activer la Charte:

L'activation directe

Elle est basée sur une liste prédéfinie d'Utilisateurs Autorisés (AU) qui peuvent soumettre une demande d'activation en cas de désastre dans leur pays. Ce sont principalement des organismes de protection civile, des organisations humanitaires, ou encore des autorités ayant un mandat de gestion de crises.

L'activation via un "Utilisateur Autorisé" pour le compte d'un utilisateur non issu d'un pays accédant directement de la Charte

En cas d'urgence, les AU peuvent déclencher la Charte pour un pays avec lequel ils coopèrent dans un but humanitaire.

L'activation via l'ONU pour les utilisateurs issus de l'ONU

Une collaboration avec UN OOSA (Vienne) et UNITAR/UNOSAT (Genève) permet aux agences de l'ONU d'accéder à la Charte. UN OOSA et UNITAR/UNOSAT sont autorisés à soumettre des demandes afin de déclencher l'activation pour le compte d'utilisateurs issus d'autres organismes de l'ONU.

L'activation pour les utilisateurs d'Asie Pacifique via le partenaire de Sentinel Asia, le Centre Asiatique pour la Réduction des Désastres

Un accord avec l'initiative Sentinel Asia, un réseau régional de réponse aux urgences basé sur l'observation de la terre, permet de déclencher la Charte dans 32 pays de la zone d'Asie/Pacifique. Depuis 2009, le Centre Asiatique de Réduction des désastres peut soumettre des demandes d'activation pour le compte des utilisateurs issus de Sentinel Asia.

Des actions supplémentaires améliorant l'accès à la Charte avec GEO

En réponse à une requête du Groupe d'Observation de la Terre (GEO) d'améliorer l'accès à la Charte en cas d'urgence, la Charte a initié en 2009 une consultation formelle des utilisateurs des pays africains n'ayant pas un accès direct à la Charte.

La brochure d'information sur l'Accès Universel et le formulaire d'enregistrement

Requêtes en cas de catastrophe

Les utilisateurs sans accès direct à la Charte peuvent envoyer leur demande en cas de catastrophe à :

executivesecretariat@disasterscharter.org

Demande d'informations

Les demandes d'informations concernant les opérations et fournitures de la Charte doivent être adressées à :

webmaster@disasterscharter.org

Haut de page Haut de page